Délais de paiement dans les Outre-mer : une situation alarmante !

La publication du dernier rapport annuel de l’Institut d'émission des départements d'outre-mer (IEDOM) a été amplement relayé par la Presse locale. Et pour cause, „il met en évidence la hausse, pour la troisième année consécutive, des délais de paiement qui atteignaient 64 jours en moyenne en 2017.”

Ce qui confirme une situation de décrochage par rapport aux niveaux nationaux : „64 jours de chiffre d'affaires contre 44 jours pour les délais clients et 73 jours d'achats contre 51 jours pour les délais fournisseurs”.

43% des entreprises déplorent des retards de paiement clients

Ainsi d’après le rapport, en 2017, prés de la moitié des entreprises subissent ce fléau et les retards de paiement dans les départements et régions d'outre-mer s’avèrent de plus en plus fréquents. Un phénomène qui peut avoir un „impact important sur la trésorerie des entreprises qui, à leur tour, peuvent être incitées à reporter le règlement de leurs factures”.

En moyenne, les délais de paiement sont de 72 jours (72 pour les PME, 54 pour les TPE). Le secteur du BTP affiche les retards les plus dramatiques : 123 jours de délai ! Du côté des transports, c’est 87 jours, 32 jours pour le commerce et 19 jours pour l'hôtellerie… le délai légal étant de 30 jours. Malheureusement, ces retards pénalisent grandement les entreprises, mettant en difficulté les plus fragiles d’entre elles.

État et secteur public : peut mieux faire…

Dans ce rapport, la Direction Générale des Finances Publiques (DGFiP) indique un délai global de paiement du secteur public d'État de 20,8 jours, nettement inférieur au 30 jours réglementaires. Par contre, le délai global de paiement du secteur public local et hospitalier demeure très au-dessus du plafond réglementaire pour atteindre en 2018 un niveau plus de deux fois supérieur au délai national.

Dans le détail, les chiffres sont les suivants :  „113 jours en Martinique, 77 en Guadeloupe, 70 en Guyane, 57 à Mayotte et 43,7 à La Réunion. Ces délais ont été augmentés de 22 jours depuis 2013 quand le délai moyen dans l'Hexagone est de 27,5 jours…”

Clearnox, une réponse adaptée et une solution idéale

Régulièrement confrontée à cette situation particulière via son réseau de partenaires déployé dans les DOM, Clearnox offre à ces entreprises une parade efficace au problème récurrent des retards de paiement. C’est d’autant plus vrai que ce service Cloud a été pensé pour les PME/ETI, un type d’entreprise particulièrement représenté dans les DOM, tous secteurs d’activité confondus.

Fidèle à sa promesse de marque „Facturer, c’est bien. Encaisser, c’est mieux”, Clearnox propose aux entreprises un outil simple, ergonomique et qui a fait ses preuves dans le pilotage de trésorerie et l’optimisation du cash. Garantissant un haut niveau de qualité de service, Clearnox permet un gain rapide et conséquent : réduction jusqu’à 50 % de l’encours client et du temps consacré à l’activité de relance et suivi des créances !

 

 

Lire les articles en intégralité :

https://www.guadeloupe.franceantilles.fr/actualite/economie/delais-de-paiement-la-situation-abusive-dans-les-outre-mer-550498.php

http://www.ipreunion.com/economie/reportage/2019/09/05/iedom-iedom,107429.html

Á propos de Clearnox

Clearnox, leader dans le suivi, la relance et le paiement de factures, permet aux entreprises d’être payées plus facilement plus rapidement. Grâce à une solution innovante en ligne et une méthodologie éprouvée, Clearnox apporte une réponse aux problèmes majeurs des entreprises : la sécurisation d’un niveau suffisant de trésorerie et la maîtrise des délais de règlement. Clearnox facilite le paiement de 120 000 entreprises en France et a franchi le cap des 700 millions d’euros de factures gérées pour le compte de ses clients.

Rendez-vous sur clearnox.com

En savoir plus sur le logiciel de recouvrement de créances Clearnox ?

Bénéficiez d’une démonstration personnalisée de Clearnox, logiciel de recouvrement de créances