Crise et délais de paiement qui s’allongent… les chefs d’entreprise inquiets pour la pérennité de leur TPE/PME.

Le site d’information spécialisé netPME relayait récemment les dernières enquêtes des organisations patronales représentatives CPME et U2P (Union des entreprises de proximité) qui “mettent en avant les craintes des chefs d’entreprise dans le contexte sanitaire actuel.” Premier constat, “2020 a été l’année de tous les dangers pour les très petites entreprises”.

Ainsi, “les deux tiers des TPE/PME (65 %) ont connu une baisse d’activité au cours des deux derniers mois de 2020 par rapport à la même période en 2019.” D’autre part, “40% ont constaté une dégradation de leur trésorerie et 1 sur 5 a enregistré des retards de paiement.” La corrélation entre dégradation du contexte économique et tension sur les délais de paiement est donc clairement établie.

 

Des craintes amplement justifiées

Parmi les principaux enseignements des deux études CPME et U2P, l’article de netPME relève que 54 % des dirigeants craignent pour la survie de leur entreprise, alors qu’ils “n’étaient que 47 % lors d’une précédente enquête en septembre”. D’autre part, près d’un chef d’entreprise sur deux estime “ne pas être en capacité de supporter un troisième confinement.” 

De fait, les entrepreneurs sont très préoccupés par la situation actuelle et ses développements futurs… conséquence d’une dégradation nette de la trésorerie pour la moitié des entreprises (52 %). Logiquement, l’article de netPME pousse un véritable cri d’alarme : 90 000 entreprises pourraient fermer dans les prochains mois !”

Signe aggravant, de nombreuses entreprises “ont atteint un fort niveau d’endettement” dans une situation actuelle particulièrement défavorable aux structures de plus petite taille… Conséquence : “On craint que beaucoup aient du mal à remonter la pente à cause de leur manque de trésorerie.”’

Cela souligne, encore une fois, l'impérieuse nécessité pour les TPE/PME d’être parées à faire face et à préserver leur trésorerie. Cela passe en priorité par la protection de la première source de financement d’une entreprise… l’argent provenant de ses clients. Dans un contexte d’incertitude, pouvoir se faire régler ses factures à temps est un indéniable avantage concurrentiel pour une entreprise, a fortiori une TPE/PME.

 

Et de bonnes raisons d’espérer...

Du côté des perspectives et de la possibilité pour les chefs d’entreprise interrogés, “d’entrevoir le bout du tunnel”, il existe des nouvelles encourageantes. Ainsi, “parmi les quelques signaux positifs, l’étude de la CPME met en avant la transition numérique des entreprises.” Paradoxalement, la crise actuelle a accéléré un processus déjà entamé et cela va clairement dans le bon sens. 

S’équiper de solutions innovantes et d’outils adaptés à ses besoins s’est imposé comme la meilleure réponse pour une entreprise afin de se confronter aux aléas. Comme le conclut l’article de netPME, “malgré ce contexte morose, les dirigeants essaient de se projeter dans l’avenir.”

 

2021, l’année de la bonne gestion de son cash

Bien sûr, une majorité de dirigeants sondés se déclarent pour “le maintien du Fonds de solidarité pour toutes les entreprises dont le chiffre d’affaires demeure inférieur de 50 % à son niveau de 2019.” En réalité, “depuis le 1er janvier, seules les entreprises administrativement fermées et les entreprises des secteurs qui leur sont étroitement liés peuvent encore en bénéficier.”

Aides de l’État ou pas, pour s’en sortir les entreprises doivent avant tout compter sur leurs propres forces… Définitivement, pour aborder cette année dans les meilleures conditions possibles, les chefs d’entreprise doivent se donner les moyens d'améliorer leur trésorerie. La culture cash doit devenir la priorité N°1 !

 

Clearnox, partenaire des PME

Depuis le début de la crise, Clearnox accompagne au quotidien ses clients avec des réponses efficaces et conformes à leurs besoins spécifiques. En ces temps incertains, disposer d’une bonne gestion des créances, qualitative et quantitative, permet en effet de raccourcir les retards de paiement et de gagner en productivité en économisant sur les temps de traitement.

2021 étant annoncée comme une année de reprise, il est clair que seules les entreprises les mieux préparées, les mieux équipées et les mieux conseillées auront les moyens de passer ce cap difficile sans encombre... Surtout, les TPE/PME qui pourront se tenir prêtes à saisir les opportunités du monde d’après ressortiront plus fortes de cette crise inédite. 

Clearnox s’impose comme un partenaire privilégié pour les TPE/PME afin de les aider à relever ce nouveau défi majeur : celui de se faire payer plus facilement et plus rapidement… même (et surtout) en temps de crise ! Collaborative, intuitive et simple à utiliser, la solution Clearnox apparaît donc comme la réponse idéale au contexte actuel, comme le démontre cette série de vidéos.

 

▶︎ Retrouvez en intégralité l’article, signé Matthieu Barry, paru sur “netPME” :  https://www.netpme.fr/actualite/covid-19-les-tpe-pme-craignent-pour-leur-survie/#_ftn1

 

Á propos de Clearnox

Clearnox, leader dans le suivi, la relance et le paiement de factures, permet aux entreprises d’être payées plus facilement et plus rapidement. Grâce à une solution innovante en ligne et une méthodologie éprouvée, Clearnox apporte une réponse aux problèmes majeurs des entreprises : la sécurisation d’un niveau suffisant de trésorerie et la maîtrise des délais de règlement. Depuis son lancement, Clearnox a facilité le paiement cumulé de 10 Milliards d’euros de factures !

 

Demandez une web démo

contact@clearnox.com

Tel. : +33 2 47 60 65 96

En savoir plus sur le logiciel de recouvrement de créances Clearnox ?