Clearnox mis en avant par la Banque de France

C'est désormais officiel, dans le tout dernier rapport (Décembre 2019), édité par l’Observatoire du financement des entreprises (OFE) et consacré au "Financement des PMETPE", la solution Clearnox est citée en exemple.

Créé en 2010 par le Gouvernement à l'issue des États généraux de l’industrie, l’Observatoire du financement des entreprises (OFE) a pour mission de dégager une vision commune sur les questions du financement des entreprises et particulièrement des PME.

Il est présidé par le médiateur national du crédit, Raymond de Pastor, et regroupe les principales organisations représentatives des entreprises (MEDEF, CPME, U2P, etc.) et les réseaux consulaires (CCI, CMA France); les principales organisations représentatives du secteur financier (FBF, ASF, France Invest, assureurs‑crédit, Financement Participatif France, etc.); des établissements financiers; des acteurs publics du financement (tels que Bpifrance); les acteurs du monde comptable (CSOEC); les principaux pourvoyeurs de statistiques publiques et de diagnostic économique (Banque de France, Insee, direction générale du Trésor, direction générale des Entreprises, Rexecode, etc.), et depuis 2019, ESS France (Économie Sociale et Solidaire).

 

PME/TPE, une situation qui s’est améliorée…

Depuis plusieurs années, l’Observatoire réalise régulièrement des études sur la situation économique et financière des petites et moyennes entreprises (PME) et très petites entreprises (TPE). Les derniers panoramas complets sur le sujet dataient de quelques années. Dix ans après la crise, l’Observatoire a souhaité faire à nouveau un „point complet sur le financement des entreprises, centré sur les PME et, plus précisément, les TPE (c’est‑à‑dire les PME de moins de dix salariés et de moins de 2 millions d’euros de chiffre d’affaires).”

Dans ce rapport publié tout récemment par les services de la Banque de France, les auteurs en arrivent à la conclusion que „la question du financement n’est plus, dans l’ensemble, à ce jour problématique pour les PME et les TPE. La relation PME/TPE‑banque est plutôt satisfaisante et s’est améliorée au cours des dernières années.”

Dans le détail, et comparé à la situation des années 2010, il faut noter que même si une amélioration est constatée pour l’ensemble des secteurs, des différences demeurent. Ainsi, le rapport note que „pour le taux de marge, cette tendance est nette pour l’industrie et le commerce. En revanche, pour la construction, l’amélioration est extrêmement limitée en comparaison de la chute observée entre 2007 et 2012. Des évolutions comparables sont observées sur les taux de rentabilité.”

 

… mais subsiste le problème des retards de paiement !

Toutefois, dans ses recommandations, le rapport distingue trois points devant attirer l’attention, et notamment la question des délais de paiement. Cela démontre bien l’importance capitale du sujet pour les PME. D'ailleurs, la question „qui est suivie par l’Observatoire des délais de paiement, constitue un élément important pour lequel il apparaît indispensable que les pouvoirs publics poursuivent leurs actions pour améliorer la situation des entreprises, en particulier, des PME et surtout des TPE.”

Les conclusions des recherches sont claires et sans appel : „une variable ne paraît néanmoins pas aller dans le bon sens : les délais de paiement, le « solde commercial » subi par les TPE s’étant détérioré. Par rapport aux PME, la situation globale des TPE est plus dégradée. Une TPE sur cinq présente des fonds propres négatifs ou nuls, contre 7% des PME. La part de TPE considérées en difficulté financière, c’est‑à‑dire présentant une situation dégradée à la fois dans leurs fonds propres et leur trésorerie, est de 14% (250000 TPE sur les 1,8 million de TPE retenues dans l’analyse).”

 

D'où l'importance de l'accompagnement

L'un des enseignements de cette étude est le besoin accru d’accompagnement des PME/TPE sur le front du suivi et du recouvrement de créances au quotidien. L'effort s'est principalement focalisé sur la montée en compétence économique et financière des dirigeants et les relations Entreprise/Banque sur la question du financement.

Un autre aspect, plus prosaïque et pourtant central, est également abordé dans le rapport, celui de la trésorerie réellement disponible... et par contrecoup, la question des délais de paiement, du suivi des créances et de la Relation Client.

C'est dans ce domaine qu'excelle Clearnox et sa solution est naturellement citée en référence dans le document. L'entreprise, leader français sur le marché du suivi et du recouvrement de factures à destination des PME/TPE, a été distinguée pour la pertinence de sa réponse à un problème récurrent (et crucial !) pour les petites entreprises, particulièrement exposées aux aléas.

Raymond de Pastor, Médiateur national délégué du Crédit aux Entreprises, aux côtés de Mathias Eleaume, CEO de Clearnox, lors de l’event Finance Innovation du 21 janvier 2020.

Une légitimation pour Clearnox

Que cet organisme majeur, dépendant de la Banque de France, reconnaisse les atouts de Clearnox valide clairement son modèle de développement. C'est à la fois un honneur, justifié, et un encouragement pour Clearnox à persévérer sur la voie de la simplicité, de l'efficacité et la modernité.

En effet, c'est notamment la vision nouvelle de la Relation Client proposée par Clearnox à ses utilisateurs qui est distinguée dans ce rapport autant que son utilité avérée par les résultats ! " Les clients de Clearnox constatent, à l’usage, de 30% à 50% de trésorerie gagnée grâce à la mise en œuvre de ses solutions, et 50% de temps gagné sur la gestion de la relance des factures."

Le rapport souligne également le fait que Clearnox, par le biais de partenariats privilégiés, met son expertise au service du plus grand nombre. " Des accords ont été passés avec les éditeurs de logiciels comptables Sage et Cegid, leaders sur le marché, pour promouvoir cette solution, directement intégrable dans les outils logiciels de ces éditeurs."

 

Une consécration méritée

Positionné sur un secteur clé pour l'économie française, Clearnox accompagne au quotidien les "PME-TPE dont le chiffre d’affaires est compris entre 500000 euros et 50 millions d’euros, avec un encours client supérieur à 10% du chiffre d’affaires".

En leur proposant une solution pertinente et adaptée à leurs besoins et moyens spécifiques, Clearnox a prouvé qu'il était possible (et souhaitable !) d'offrir un niveau de prestation et une qualité de service autrefois réservés aux seules grandes entreprises... C'est aussi cet aspect primordial que retient le rapport et qui fait la fierté des équipes de Clearnox.

Cette distinction officielle tombe à pic pour Clearnox qui envisage l'année à venir avec sérénité et une confiance en l'avenir renforcées. C'est d'autant plus d'actualité que l'entreprise installée à Tours (Direction et R&D) et Paris (Commercial et Marketing) ne compte pas s'arrêter en si bon chemin et fourmille de projets pour les mois qui viennent...

▶︎ Retrouver le rapport intégralité

 

Á propos de Clearnox

Clearnox, leader dans le suivi, la relance et le paiement de factures, permet aux entreprises d’être payées plus facilement et plus rapidement. Grâce à une solution innovante en ligne et une méthodologie éprouvée, Clearnox apporte une réponse aux problèmes majeurs des entreprises : la sécurisation d’un niveau suffisant de trésorerie et la maîtrise des délais de règlement. Clearnox facilite le paiement de 120 000 entreprises en France et a franchi le cap des 700 millions € de factures gérées pour le compte de ses clients. Au total, depuis son lancement, Clearnox a facilité le paiement de 5 Milliards € de factures !

Rendez-vous sur clearnox.com

En savoir plus sur le logiciel de recouvrement de créances Clearnox ?