arrow up

Qu’est-ce que le BFR normatif et comment le calculer ?


  • dot Metiers
  • date February 3, 2021
  • clock min
  • share partager
Gérer et optimiser son besoin en fonds de roulement est essentiel pour tout entrepreneur qui souhaite maîtriser la trésorerie de son entreprise.

 

 

Différence BFRE et BFR Normatif

 

Le BFRE (BFR d’exploitation) fait partie des indicateurs les plus importants en gestion financière et permet de vérifier l’équilibre financier de l’entreprise à un instant T. Cet indicateur mesure le besoin en trésorerie qu’une entreprise peut avoir sur une période donnée suite aux décalages existants entre les délais d’encaissements de ses créances client, le délai de rotation de ses stocks et la date de décaissement de ses dettes fournisseurs. Pour rappel, le calcul du BFRE se fait à partir du bilan comptable en fin d’exercice par application de la formule :

Tableau Clearnox 1
Un BFRE positif représente un besoin en trésorerie d’exploitation que l’entreprise doit financer soit par son FRNG positif soit par ses dettes financières à court terme, c’est souvent le cas lorsque les délais de paiement accordés aux clients sont plus longs que les délais négociés avec les fournisseurs. En revanche, un BFRE négatif est une ressource de financement d’exploitation qui permet d’améliorer la trésorerie de l’entreprise.

 

L’inconvénient du BFRE c’est qu’il est calculé à partir de données bilancielles passées ne permettant pas de mesurer les éventuels événements qui peuvent modifier les conditions d’exploitation de l’entreprise.

Une autre méthode plus analytique connue sous le nom BFR normatif a été introduite par les experts comptables et permet de mesurer l’impact de l’évolution de chaque poste du BFRE sur le besoin en trésorerie d’exploitation. C’est un indicateur exprimé en jours de chiffre d’affaires et permet de se comparer avec les normes du secteur dans lequel opère la société, mais également de faire des prévisions.

 

Comment calculer le BFR normatif

 

Pour calculer le BFR normatif, il est nécessaire de déterminer pour chaque poste du BFRE son temps d’écoulement et son coefficient de structure.

Le premier indicateur renseigne sur la durée moyenne en jours :

  • pendant laquelle les marchandises, les matières premières, les en-cours et les produits finis restent en stocks
  • du crédit accordés aux clients (le délai de disparition de la créance)
  • du crédit obtenus des fournisseurs (le délai d’extinction de la dette).

Le calcul du temps d’écoulement peut se faire de deux manières, soit en se basant sur les postes du bilan, soit en se basant sur des données prévisionnelles.

 

Dans le premier cas, il est possible de calculer le TE suivant cette formule : 

TE = Montant moyen du poste / flux annuels x 360

Avec :

  • Montant moyen du poste = (montant du poste en début d’exercice + montant du poste en fin d’exercice) / 2
  • Flux annuel = montant d’achats consommés ou des ventes réalisées en fonction du poste

Exemple :

Temps d’écoulement du poste fournisseur : Montant moyen de la dette fournisseur / total achats HT x 360

 

Dans le deuxième cas, le TE peut être calculé de cette manière :

Pour les stocks le TE est la durée moyenne de stockage (pour les Stocks de M/ses, des MP et des PF) ou la durée du cycle de fabrication (pour les Stocks des en-cours).

Pour les créances et les dettes d’exploitation le TE est équivalent au délai de paiement accordé aux clients ou aux fournisseurs :

Exemple :

Cas 1 : Le délai de paiement accordé aux clients est de 30 jours :

Le TE est donc égale à 30 jours

Cas 2 : Le délai de paiement accordé aux clients est de 30 jours fin de mois :

Pour les clients qui achètent au premier jour du mois, ils payent à 60 jours (30 + 30) = 60 jours

Pour les clients qui achètent au dernier jour du mois, ils payent à 30 jours

Le TE est donc égale à la moyenne des délais = (60 jours + 30 jours) / 2 = 45 jours

Cas 3 : Le délai de paiement accordé aux clients est de 30 jours fin de mois le 15 :

Pour les clients qui achètent au premier jour du mois ils payent à 75 jours (30 + 30 +15)

Pour les clients qui achètent au dernier jour du mois ils payent à 45 jours (30 + 15)

Le TE est donc égale à la moyenne des délais = (75 + 45) / 2 = 60 jours

Le coefficient de structure quant à lui mesure le poids que représente chaque élément du BFRE par rapport au chiffre d’affaires annuel HT.

Avec :

  • Le CS des stocks = Flux annuel du poste HT / CA HT
  • Le CS des créances et des dettes d’exploitation = Flux annuel du poste TTC / CA HT

 

Le BFR normatif est ensuite calculé par combinaison de ces deux indicateurs chaque élément du BFRE en utilisant un tableau de calcul.

Pour illustrer le calcul du BFR normatif, nous étudierons les données de l’entreprise « ALPHA » : par mesure de simplification, nous limitons notre analyse aux créances client les dettes fournisseur et les stocks, les autres éléments d’exploitation ne seront pas étudiés.

 

Tableau Clearnox 2

 

 

Le calcul du BFR normatif se fait comme suit :
       

 

 

Coefficient de structure :

 

 

Le BFR normatif en nombre de jours est calculé par différence entre le total emplois et le total ressources, celui-ci est établi à 72 jours du chiffre d’affaires sur un même pied d’égalité que le BFR normatif du secteur.

 

Le BFR normatif en valeur est ensuite déterminé par la multiplication du BFR normatif en nombre de jours du chiffre d’affaires par le chiffre d’affaires prévisionnel, le résultat est divisé par 360.

BFR normatif en valeur = 72.5 x 2000000€ / 360 = 401 111€

Le BFR normatif est un complément du BFRE qui permet son analyse, est donc de maîtriser les postes ayant le plus d’impact sur le besoin de financement d’exploitation pour de meilleures prévisions.


prev Précédent article

La Banque de France prévient : vigilance sur les délais de paiement pour l’année 2021 !

Prochain article next

Patron de PME, il est temps de vous faire payer à temps !