2020 : 96% des entreprises ont des retards dans leurs paiements… Il faut agir !

Dans cet article, DAF Mag s’appuie sur la dernière étude menée par Forrester Consulting qui analyse les effets de ces retards sur les entreprises… et le constat est alarmant. Publié en novembre 2020, ce rapport, pertinemment intitulé “Repensez votre stratégie de paiement pour sauver vos clients et votre santé financière” dresse un tableau complet de la situation qui ne laisse aucun doute. 

Basé sur un panel de 700 décideurs d'organisations B2B et B2C avec des chiffres d'affaires d'au moins 100 millions d'euros, il permet d’apprendre qu’en “2020, 96% des entreprises ont eu des retards dans leurs paiements de plus de 10 jours”. Conséquence directe de la crise sanitaire, les retards dans l'encaissement des paiements se sont généralisés et certaines entreprises “ont de réelles difficultés à être payées tout court !

Par contraste, “seulement 4% reportent un ratio DSO (Days Sales Outstanding) de moins de 10 jours.” Ce qui en dit long, d’autant que “50% des entreprises interrogées ont connu des échecs de paiement sur au moins 7% de leurs paiements.” En bref, les entreprises ont du mal à se faire payer et leurs coûts de recouvrement augmentent, généralement entre 15% et 20% de la valeur de la créance.

Ce qui ressort aussi de cette étude est que, au-delà de la seule question de la trésorerie, l’allongement des délais de recouvrement et les échecs de paiement ont un impact très concret sur les entreprises, notamment sur leur taux de churn et leurs relations clients. Citant Hiroki Takeuchi, PDG de GoCardless, l’article précise qu"il existe une corrélation très nette entre les échecs de paiement et les incidences négatives sur l'entreprise, comme les impayés, le churn et l'insatisfaction des clients."

Ce risque de cercle vicieux, “taux de churn élevés entraînant en retour des taux de rejet de paiements supérieurs” constitue une faiblesse vitale pour les entreprises les plus exposées et qui n’ont pas les marges de manœuvre suffisantes pour amortir les chocs. C’est dans cette catégorie que l’on rencontre le plus de TPE/PME qui, crise oblige, doivent aussi s’adapter au télétravail généralisé et toutes ses conséquences pratiques.

Clearnox connaît parfaitement la question de la nécessaire préparation des entreprises aux aléas et le besoin qu’elles ont de pouvoir anticiper pour mieux réagir. Le cash s’imposant comme la source principale de financement des entreprises, il est capital pour elles de s’équiper pour piloter au plus près leur trésorerie. C’est pourquoi Clearnox reste plus que jamais mobilisé pour les accompagner au quotidien en leur apportant une réponse adaptée et efficace à leurs besoins. 

Ainsi, Clearnox s’impose comme un partenaire privilégié pour les TPE/PME afin de les aider à relever ce nouveau défi majeur : celui de se faire payer plus facilement et plus rapidement… même (et surtout) en temps de crise ! Collaborative, intuitive et simple à utiliser, la solution Clearnox apparaît donc comme la réponse idéale au contexte actuel, comme le démontre cette série de vidéos.

 

▶︎ Retrouvez en intégralité l’article, signé Marwa Nakib, paru sur “DAF Mag” : 

https://www.daf-mag.fr/Thematique/tresorerie-1239/Breves/Crise-delais-recouvrement-vrai-cercle-vicieux-354451.htm

 

 

 

Á propos de Clearnox

Clearnox, leader dans le suivi, la relance et le paiement de factures, permet aux entreprises d’être payées plus facilement et plus rapidement. Grâce à une solution innovante en ligne et une méthodologie éprouvée, Clearnox apporte une réponse aux problèmes majeurs des entreprises : la sécurisation d’un niveau suffisant de trésorerie et la maîtrise des délais de règlement. Depuis son lancement, Clearnox a facilité le paiement cumulé de 10 Milliards d’euros de factures !

En savoir plus sur le logiciel de recouvrement de créances Clearnox ?