Blog – Métier

Soyez acteur en période de crise : adoptez la méthode APS : Alerter, Protéger et Sécuriser !

Pour la survie de votre entreprise, pour ne pas pâtir des difficultés des autres entreprises, adoptez les gestes barrières… économiques ! La pérennité de votre entreprise est plus que jamais conditionnée à son niveau de cash, il s’agit d’agir de manière à le maintenir à son plus haut potentiel. Alerter, protéger, sécuriser : découvrez et mettez en œuvre la méthode APS (méthode inspirée de la sécurité routière).

La gestion du risque client en 5 points clés

La gestion du risque client représente un enjeu majeur en entreprise : éviter les impayés et réduire les délais de paiement concourent largement à garantir sa bonne santé financière et à favoriser son développement. La crise actuelle redistribue les cartes : votre client solvable en février 2020 est peut-être en grande difficulté financière un an plus tard… Pour préserver votre activité, ne restez pas sur vos acquis. Découvrez comment réévaluer efficacement votre risque client au cas par cas au regard des bouleversements récents, pour le gérer en toute sécurité.

Patron de PME, il est temps de vous faire payer à temps !

La crise de la Covid-19 a fortement dégradé la trésorerie des PME en 2020. En cause : une baisse de l’activité économique, une désorganisation de l’entreprise en période de confinement… et les retards de paiement des débiteurs professionnels eux-mêmes impactés par la crise !

Qu’est-ce que le BFR normatif et comment le calculer ?

Gérer et optimiser son besoin en fonds de roulement est essentiel pour tout entrepreneur qui souhaite maîtriser la trésorerie de son entreprise.
Le BFRE (BFR d’exploitation) fait partie des indicateurs les plus importants en gestion financière et permet de vérifier l’équilibre financier de l’entreprise à un instant T.

2021 : l’année de la culture cash

Sécuriser ses rentrées d’argent, pouvoir payer les charges fixes et les autres frais inhérents à la gestion d’une entreprise, augmenter son bénéfice, générer toujours plus de cash : tels sont les principaux objectifs clairement présentés par la grande majorité des entreprises.

Les conditions et modes de paiement

Les conditions et modes de paiement doivent respecter les dispositions légales. Explications et conseils sur comment les appliquer et éviter les créances impayées…

Les 4 fonctions clés de la solution Clearnox en réponse aux enjeux actuels

Les délais de paiement s’allongent, les défauts de règlement augmentent… la gestion du poste clients devient une priorité pour permettre aux entreprises de préserver leur trésorerie, et assurer leur pérennité. Retour sur les 4 fonctions clés de la solution Clearnox, et leur rôle central dans le contexte actuel.

Tout savoir sur la provision de créances

Certains clients, dont les difficultés financières deviennent irrémédiables, ne pourront sans doute jamais honorer leurs dettes. L’entreprise doit retranscrire ces anomalies sur le plan comptable, pour présenter un bilan conforme et minimiser les pertes. La provision pour créances douteuses permet notamment de bénéficier d’une déduction fiscale. La créance irrécouvrable, pour sa part, ouvre droit à la récupération de TVA. Le point sur la comptabilisation des créances douteuses et irrécouvrables.

La balance âgée 2.0, un outil essentiel pour piloter son recouvrement

En période de crise plus que jamais, les entreprises ont intérêt à sécuriser leur trésorerie pour préserver leur survie. Il s’agit notamment de s’assurer du recouvrement efficace de ses créances, et d’éviter l’accumulation des retards de paiement. La balance âgée compte parmi les outils indispensables à cet effet. De quoi s’agit-il exactement ? Comment tirer parti de cet outil comptable de façon 2.0 ? Quelles mesures prendre en fonction de l’analyse de la balance âgée ? Réponses.

Deuxième vague et confinement : quelles conséquences dans votre gestion du risque client ?

La pandémie de coronavirus a déclenché une crise économique d’envergure, largement accélérée au moment du 1er confinement. Les commerces sommés de fermer ont dû mettre en sommeil leur activité. Les entreprises de bureaux, équipées ou non pour le télétravail, ont subi un ralentissement conséquent. De là, des impacts en cascade : les professionnels qui souffrent d’une perte majeure de CA ne disposent plus de la trésorerie nécessaire pour honorer leurs dettes ; les entreprises créancières, quel que soit l’impact de la crise sur leur propre activité, recouvrent alors difficilement leurs créances. In fine, cet effet boule de neige n’épargne personne. Et alors que l’espoir de la reprise économique naissait, l’annonce du 2nd confinement – moins drastique à ce jour, soit – alerte. Aux difficultés des entreprises à se relever des conséquences financières de la 1ère vague, s’ajoutent des difficultés supplémentaires à craindre…

Top