Blog – Métier

Mettre l’IA au service de votre trésorerie

En moyenne, un service comptable parvient à relancer efficacement 20% des clients. Pour assurer sa santé financière et augmenter ses chances de développement, l’entreprise a tout intérêt à saisir l’opportunité de l’intelligence artificielle pour automatiser la gestion du poste client.

Injonction de payer : fonctionnement et procédure

L’entreprise peut être confrontée à un débiteur récalcitrant. A défaut de paiement malgré les relances amiables, il peut s’avérer utile d’envisager l’injonction de payer. Cette procédure contentieuse rapide et à moindre coût permet à l’entreprise créancière de forcer son client à procéder au règlement.

Comment mettre en place un prélèvement SEPA dans votre entreprise ?

Le mandat SEPA matérialise le consentement du débiteur à être prélevé. Utile pour les créances ponctuelles ou récurrentes détenues par l’entreprise dans les pays de la zone euro, il inverse l’initiative du règlement par virement : à l’échéance, l’entreprise créancière déclenche elle-même le paiement de la facture auprès de la banque du client débiteur.

Comment optimiser son BFR ?

Le BFR représente la somme qui doit être effectivement disponible dans les caisses de la société pour financer son activité. Le BFR est égal à différence entre la somme des actifs en circulation (créances et stocks) et la somme des dettes fournisseurs. Différentes directions doivent être envisagées pour optimiser son BFR.

Credit Manager, une fonction dédiée à la gestion du poste client

Venue des Etats-Unis, la technique du Credit Management connaît un grand succès en France : confier à une personne spécifique la gestion du poste client contribue à améliorer la situation financière de l’entreprise. Zoom sur le rôle du Credit Manager, et l’intérêt pour l’entreprise à créer ce poste dédié.

Logiciel comptable et logiciel de recouvrement de créances : 2 outils complémentaires !

Le logiciel comptable permet de centraliser la comptabilité de l’entreprise au moyen d’un outil numérique, et d’automatiser les tâches comptables. Ses fonctionnalités varient d’une solution à l’autre, mais excluent nécessairement certains outils de gestion de la relation clients. En associant votre logiciel comptable à un logiciel de recouvrement de créances, vous optimisez les finances de votre entreprise d’un bout à l’autre de la chaîne, jusqu’à réduire votre encours client.

Top