Blog – Actualités

Clearnox, acteur de référence pour Finance Innovation

En cette rentrée, Le Figaro revient sur une donnée essentielle pour la vie des entreprises, la question des délais de paiement. Citant le dernier rapport de l’Observatoire des délais de paiement, l’article rapporte que “les retards de paiement atteignaient en moyenne 11,5 jours fin 2019.”

“Les managers ont bien vu que le télétravail pouvait fonctionner…” À condition d’être bien équipé !

“Challenges” s’est posé la question : va t-on “inscrire le travail à distance comme la nouvelle norme d’organisation du travail dans les entreprises ?” D’après l’article, c’est plus que probable, “74% des DRH interrogés fin avril par l’Association nationale des DRH (ANDRH) anticipent son développement pérenne.”

[Vidéo 3/4] “Instaurer une collaboration simple ”

La troisième étape pour être payé plus rapidement consiste à instaurer une collaboration simple dans l’entreprise. En effet, la relance sera d’autant plus efficace si elle associe les commerciaux ou même la Direction Générale pour les comptes les plus importants. Depuis le logiciel ou via un mail de reporting hebdomadaire, Clearnox permet d’associer facilement les collaborateurs, pour qu’ils participent de façon proactive à ces enjeux de recouvrement.

[Vidéo 2/4] “Mettre en place une communication qualitative et efficace”

Pour être payé plus rapidement, il convient de mettre en place une communication qualitative et efficace auprès de l’ensemble de ses clients. Pour être certain d’envoyer le bon message, à la bonne personne et au bon moment, il faut que votre communication tienne compte du profil du client et de ses modes de paiement. Découvrez la puissance des scénarios de relance prêts à l’emploi proposés par Clearnox !

La quasi totalité des PME et TPE de nouveau en activité. Objectif prioritaire : préparer l’avenir !

Selon l’enquête CPME, citée par “La Tribune”, 91% des entreprises “ont repris leur activité et 52% ont réintégré physiquement l’ensemble de leurs salariés dans l’entreprise, quand 42% en maintiennent en chômage partiel et 21% en télétravail.” Ce qui pourrait signifier une certaine pérennisation de ce mode d’activité.

Top